Mes mots

Publié le par LoLa

A mon Patient Anglais qui ne lira jamais ces quelques lignes...

Je
l’ai regardée, elle m’a compris, la belle âme que j’ai rencontrée.
Avec elle, nul besoin de calculs savants, de formules recherchées.
J’ai couché
mon cœur tendre auprès du sien, exceptionnel,
Depuis je ne connais plus l’amour à temps partiel.

Ces quelques lignes sincères et maladroites feront un joli voyage,
Briseront
ma carapace, s’élèveront pour atterrir dans ton sillage.
Aussi vrai que les contes ont mille et une nuits,
J’ai le plus merveilleux des hommes dans ma vie.

Je suis fidèle à ton esprit qui m’accapare,
Mon arc en ciel, mon ange gardien, mon être à part.

 

Commenter cet article

apsara 02/05/2011 18:07



j'aime beaucoup ce poème!



LoLa 02/05/2011 18:29



Merci



rosalie 19/07/2009 23:10

et les lire ... en cachette ? ce serait dommage qu'il ne les connaissent pas ces jolis vers.Sympa ton blog. à bientôt 

LoLa 20/07/2009 17:28


J'avoue que c'est peut être un désir caché. 
Merci pour ton commentaire.
Biz
LoLa 


virginie 09/07/2009 11:24

Des lignes touchantes, dommage que celui a qui elles sont destinées ne puissent les lire, mais au fond je suis sure qu'il sait déjà tout ça. Bisous

LoLa 09/07/2009 21:35


Pas sûre qu'il veuille vraiment les entendre :-(
Biz
LoLa


Achile 08/07/2009 23:00

très joli, merci.

LoLa 08/07/2009 23:23


Merci de ta visite.
Biz
LoLa