Le cri

Publié le par LoLa

Qui n'a pas connu l'angoisse?
Celle qui vous prend là, comme ça pour rien.
Comme une brûlure dans le ventre,

Ce tableau me terrifie littéralement. L'expression, les couleurs, le trait?

Edvard Munch écrit :

« Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang — je m'arrêtais, fatigué, et m'appuyais sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et la ville — mes amis continuèrent, et j'y restais, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers. »

Un tableau qui travaille l'imaginaire collectif. Souvenez-vous.....

- "Scream" et son tueur masqué.
- Dans le film d'animation "Persépolis", on y voit le personnage principal pousser un cri tandis que son visage se change en celui du personnage du tableau.
- Le générique de "X Files", un personnage tient la même expression.
- Dans "The Wall" des enfants défgurés ressemblent étrangement au personnage du tableau.

Rien à faire cette oeuvre me terrorise autant qu'elle m'intrigue.

Publié dans Mood of the day

Commenter cet article

LADEMOISELLE57 08/07/2009 13:52

Je ne suis pas une pro de l'art, et je n'ai jamais trouvé ce que cette oeuvre pouvait bien avoir d'exceptionnelle. Je ne l'aime pas tout simplement, sa noirceur, sa rougeur, ce personnage difforme, non je n'accroche pas. Mais non désolée, il ne me fait pas peur, même si la boule au ventre de peur j'ai déjà connu. Bisous

LoLa 08/07/2009 20:39



C'est ce que j'aime dans toutes les oeuvres chacun a sa propre vision.
Biz
LoLa



ColoMbe 08/07/2009 10:23

J'adore ce tableau :)je ne savais pas que c'était autobiographique!Merci pour la citation de Munch. Un indice de plus pour comprendre la crise existencielle!

LoLa 08/07/2009 20:40


;-)