J'ai testé pour vous: Le rituel de la coloration!

Publié le par LoLa

Une fois encore devant le miroir ce matin je me sens affigée comme frappée d'une malédiction mystérieuse. A la racine de ma tignasse adorée que vois-je? Je vous le donne en mille: mes racines justement!
Hey oui, comme beaucoup de nanas je me teinds les cheveux, toute seule, comme une grande. C'est devenu un rituel.
La coloration "à la maison" est une invention for-mi-dable. En effet elle n'a que peu d'inconvénients, nul besoin de  dépenser des tonnes ou de se rendre chez le coiffeur par exemple...parfait pour la fainéante que je suis!

Je prends les choses en main et me rends dans le supermarché le plus proche. Là, je me mets en quête du rayon chéri et me retrouve, horreur, malheur, devant le plus grand dilemme du monde: un pan de mur entier dédié aux colorations. Pfffffff, j'ai pas fini!
Bien m'a pris de ne faire que des colorations ton sur ton, exit les dégradés de blonds et de roux, à moi les châtains et ses dérivés. Le problème est que ces rayons peuvent me faire devenir dingue. Une fois sélectionnées deux ou trois couleurs potentiellement intéressantes je m'interroge.
10 minutes plus tard je suis encore là me demander si telle ou telle couleur ne me donnera pas un teint trop pâle puis mon regard se porte sur un acajou dont je rêve et que je n'ai jamais acheté de peur que cela ne me donne un air sévère! Non LoLa, pas d'acajou aujourd'hui, il est grand temps, décide toi.

Et comme d'habitude je me retrouve à la caisse avec une boîte mentionnant un nom machiavéliquement sexy (marron givré en l'occurrence).
Sur le moment je suis conquise. Bah oui, la fille sur l'emballage respire la joie de vivre et a une couleur de cheveux superbe, psychologiquement c'est épatant.
Pimpante, je me dépêche de rentrer comme si cette étape coloration allait changer ma vie. Pauvre fille que je suis! 
Une fois l'opération terminée et la pulsion assouvie je me sens comme d'habitude: pas déçue mais pas satisafaite pour le moins.

Je ne comprends pas car tous les deux mois j'ai beau réitèrer mon rituel au poil près, j'ai le même sentiment de n'avoir pas atteint mon objectif: la bonne couleur.
Peut être que la bonne couleur c'est le naturel après tout. 

Publié dans J'ai testé pour vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bulle 06/09/2009 12:21

Oups! suis blonde ! une vraie ...c'est pas facile tous les jours lol mais j'assume .

LoLa 06/09/2009 13:54





nany 03/09/2009 08:12

Ta dernière phrase est la bonne pour mon cas.
Je me suis teinte les cheveux dès l'âge de 14 ans et ce jusqu'à il y a 4 ans...
Maintenant mes cheveux sont superbes, plus souple, plus fort, ils revivent. En plus les cheveux blancs arrivent et j'attend cette teinte depuis si longtemps, une couleur que mon mari et mes enfants ne voulaient pas me voir tester, lol.
Bizzz à toi.

LoLa 03/09/2009 13:39


Les cheveux blancs peuvent être sympas s'ils sont bien entretenus. J'ai une tante qui les a eu à 40 ans et qui a tout fait pour avoir de l'éclat.
Perso, je préfère le "poivre et sel" à la moutarde (hi hi)
Biz
LoLa


Mouffles 02/09/2009 22:33

Je déteste aller chez le coiffeur (Faut quand même que j'y songe là...Tronche cata !)
Et donc....Jamais je n'ai fait de coloration...tant pis pour le gris qui s'installe !
Bisous
Mouffles

LoLa 02/09/2009 22:45


C'est aussi un moment difficile pour moi...mais j'ai trouvé une nana géniale qui me coupe les cheveux comme j'aime, pour pas trop cher et qui évite les blablas interminables des salons.
1/2 heure et je suis repartie :D
Biz
LoLa


mlafeeclochette 02/09/2009 19:45

perso je préfére les mèches, mais çà prend un temps fou chez le coif'tif et j'ai jamais osé tester les "à-faire-soi-même"
sauf comme toi les shampoings qui s'estompent

LoLa 02/09/2009 20:05


Ah ouais les mèches, mon rêve...mais j'ose pas essayer seule et aller chez le ciffeur non merci!


bernard 02/09/2009 19:09

je confirme .. la bonne couleur c'est le naturel
couleur unique et personnelle
Bien à toi !

LoLa 02/09/2009 20:04


pour sûr