A Year In The Merde

Publié le par LoLa

Travaillant dans un univers plutôt anglophone j'ai maintes fois été tentée de lire ce "bijou" ayant fait un tabac.
Une carte bleue chez WH Smith plus tard me voilà prête à sauter le pas. Je suis en vacances et une lecture amusante n'est pas de refus. Je me frotte d'ailleurs les mains yeux d'avance!

L'auteur nous dépeind la France via l'oeil de Paul West, un britannique de 28 ans venant travailler dans le pays pour une année.

Le récit est intelligemment construit; mois après mois nous suivons ce personnage dans sa confrontation au monde du travail, aux françaises, à la nourriture et au peuple français tout entier.
Dans les premières pages j'avoue qu'on se marre bien. Notre accent anglais est formidablement bien retranscrit.
Mais bien vite hélas on tombe plus dans le cliché que dans la peinture sociale. Tout y passe: de l'administration pesante aux méthodes de travail inefficaces; des parisiens râleurs et grèvistes aux paysans ridicules.
Là je me marre -plus doucement- mais toujours est-il que certaines phrases font mouche (et d'autres tombent à plat) mais je m'accroche jusqu'à ne plus en pouvoir et hurler un "NON".
"Non Monsieur Stephen Clarke les françaises ne sont pas (toutes) des chattes en chaleur attendant de jarretelles vêtues de ce faire sauter quotidiennement (ou plusieurs fois par jour) dans leur bureau ou leur bar préféré!
Chanceux ce Paul West d'avoir rencontré un paquet de nymphomanes françaises (4 de mémoire)".
Cette attirance quasi exotique entre les frogs et les rosbifs existe bien, nous nous fantasmons clairement (et je sais de quoi je parle) mais tout cela n'est pas dépeint de manière très fine.
Loin de mettre le doigt dessus l'auteur met les deux pieds dedans (la merde of course, cf l'histoire).   

Pas de livre culte ici hélas.
Je garde: une lecture facile, un titre très accrocheur et quelques bons mots deci delà.
En demandais-je plus?

Publié dans Mood of the day

Commenter cet article

Stéphanie 06/09/2009 11:01

J'ai lu ce livre il y a déjà quelques mois et je dois dire que je suis tout à fait d'accord avec toi. Je rigolais bien au début et plus j'avançais plus je me demandais si j'allais le finir. Je l'ai fini, mais j'en garde pas vraiment un souvenir impérissable.

LoLa 06/09/2009 13:58


Ah, quelqu'un d'accord avec moi ça fait plaisir ;-)


philippe 05/09/2009 19:18

lol c'etait pour l'article de la coloration ! il faut oublier notre passé, enfin s'en servir pour avancer
bise
philippe

LoLa 05/09/2009 20:22


Tout est clair maintenant: j'ai vu la lumière, merci Philippe


philippe 05/09/2009 18:00

Cette année est moins bonne que celle qui arrive, il faut partir sur de bonnes bases, alors oublions un peu le passé, enfin démarrons sur une bonne année, ou alors démarrons sur un nouvel espoir à partir de ce soir

LoLa 05/09/2009 18:54


Je dois avoir le cerveau engourdi mais je ne vois pas le lien entre le bouquin et ton commentaire  mais...je suis
d'accord avec toi: oublions le passé, le meilleur est à venir!
Biz
LoLa


bernard 05/09/2009 13:09

prochaine lecture ?
Bien à toi !

LoLa 05/09/2009 13:50


J'ai lu un Jonathan Coe (a touch of love) : bof bof et ai commencé un Martin Amis (House of meetings): à voir.


bernard 04/09/2009 21:49

yahoo beurk je confirme
je préfère gmail
Bien à toi !

LoLa 04/09/2009 21:57


j'avais un gmail...dans ma jeunesse :-) mais mon préféré reste hotmail