Mon grand moment de solitude

Publié le par LoLa

J'ai toujours essayé d'en connaître le moins possible sur l'ex de Sir My English Patient.
Hey oui, je suis une fille et je n'ai absolument pas envie de m'embrumer l'esprit en me comparant à ELLE, ELLE qui représente le passé. Je crois avoir eu surtout peur de développer un complexe d'infériorité. Il a quand même quitté son pays pour ELLE. Il a quand même vécu 12 ans avec ELLE. Et puis, ELLE a 10 ans de plus que moi. Je suis une gamine.

J'avais réussi à éluder de son physique jusqu'à son prénom...jusqu'ici...

Le week-end dernier, ELLE déménageait et avait proposé à Monsieur de lui filer des trucs. Le week-end d'avant quand ELLE était passée lui amener des bouquins et des verres, je m'étais esquivée brillamment.
Samedi dernier, pas de souci car des déménageurs devaient apporter une commode et une mezzanine donc pas de ELLE dans les parages.
Et puis tout est allé très vite.

8h00, Monsieur se lève avec un abcès dentaire, trouve un médecin et part en urgence.
9h00: le téléphone n'en finit pas de sonner. Sac à Puces et moi sommes au lit à jouer. No way: je ne réponds pas.
10h00: Monsieur revient avec des médocs. Je lui parle des coups de fil. Il lui téléphone. Les déménageurs doivent passer vers 11h00.
11h00: Je suis en charge de Sac à puces au cas où elle flippe de tout ce remue-ménage.
11h20: Les déménageures arrivent, Monsieur descend pour leur donner un coup de main. Je reste avec la chatounette blottie dans les bras.
11h25: Deux mecs passent dans le salon avecun tas de planches , Monsieur leur emboîte le pas, suivi de: ELLE.

Je crois être devenue toute palotte.
Il nous présente (Arf, je connais son prénom maintenant, c'est malin!) et là, je fais un truc débile: je lui serre la main!
En fait, j'ai agi comme si j'étais une ado disant bonjour à une "dame". Je suis trop nulle.
On prend un café. J'entrevois sa personnalité. Nous sommes diamètralement opposée. Ouf!
Elle part. Re ouf!

Monsieur me dit: "tu vois maintenant pourquoi j'en ai eu marre?"

Pas de quoi me triturer le cerveau après tout..

Publié dans Mood of the day

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catharsis 05/04/2010 14:57



Souvent "l'autre" nous fait peur car, bêtement selon moi, nous nous comparons...



LoLa 06/04/2010 11:13



Et ouais, on ne peut pas s'en empêcher...


Biz



moms-diary 03/04/2010 15:42



Quel courage :-))) lol


Bonnes Pâques, mOm



LADEMOISELLE57 02/04/2010 22:57



Comme je te comprends, on dit toujours qu'il ne faut pas tenir compte du passé, mais depuis que je suis avec Eric, qui lui est veuf, j'avais la hantise qu'il m'ai remarqué parce que je lui
rappelé "sa femme décédée". Alors la boule au ventre, je lui ai demandé de me parler d'elle, et je fus rassurée, physiquement nous n'avons rien en commun, je suis aussi brune qu'elle était
blonde, et j'ai les yeux aussi foncés qu'elle les avait claires. Et au niveau intellectuelle, je suis secrétaire, elle était juriste. Le fait de savoir qu'on a rien en commun, me conforte dans le
fait qu'il a décidé de tourner la page.


Bisous, et t'en fais pas, je crois que je lui aurai aussi serré la main.



Belbe 01/04/2010 22:11



un petit oi$eau, un petit poi$$on ...
Bien à toi !



LoLa 01/04/2010 22:14



En écrivant mon com' je me suis posé la question...Sacré Bernard!


Biz



DUVAL POLLET 31/03/2010 23:36



TU ES FORCEMENT MIEUX QU'elle, PUISQU'IL EST AVEC TOI .... COOOOOOLLL